Charly Saussaye

 

Par un soir de décembre

J’allais vers nulle part

Tout seul dans mon brouillard

Mon cœur était à prendre

Après tant de départs

De nuits de désespoir

Du fond de ma déroute

Moi, j’ai croisé ta route


Et j’ai vu dans tes yeux

Comme une lueur d’espoir

Comme un coin de ciel bleu

Qui chassait mon brouillard

J’ai osé te parler

Des poètes oubliés

Du temps qui n’attend pas

La vie qu’il faut croquer


Et tu m’as pris la main

Tu m’as dit si tu veux

Je suivrai ton chemin

Nous irons tous les deux

Au bout de nos folies

Au bout de nos envies

Jusqu’au bout de la vie

Jusqu’à la déraison

Quand tu es loin de moi

Je ne suis plus le même

Je suis un oiseau frêle

Qui est tombé du nid

Je suis comme une vague

Qui se meurt sur le sable

Mais le jour qui s’enfuit

Te ramène vers moi


Un nouveau jour se lève

A nul autre pareil

Et ton corps près de moi

Qui attend mon réveil

Pour se donner encore

Pour se donner plus fort

Comme si à chaque fois

C’était la dernière fois


Tu es plus que ma vie

Tu es ma certitude

Quand tu es près de moi

Il n’y a pas d’habitude

Mon cœur reste en émoi

Pas de matin chagrin

Et j’ai vaincu le temps

Je t’aimerai mille ans

Mille ans


Paroles: Charly SAUSSAYE

Musique: Denis BAILHACHE